Coach de vie à Marche-en-Famenne, je travaille essentiellement avec des personnes intéressées par un changement. Ces personnes ont souvent oublié de se nourrir l’esprit, parfois le corps – en tirant sur la corde – et quelques fois, le cœur. Dans tous ces cas de figure, un travail est possible en avançant petit à petit vers la réalisation de soi. Et parfois, un petit déclic supplémentaire est nécessaire. L’hypnose permet cela.

Mes réflexes sont récents et peu nombreux. Je ne sais pas comment mais j’ai toujours mieux à faire que peaufiner ma “routine” beauté. Je suis de celles qui se disent “Ho ! Un panda ! ” quand mon rimmel a coulé, mais pas de celles qui sortent le maquillage pour rattraper le coup une fois le constat effectué…

Les congés de fin d’année ont été trop courts, et les tristesses qui s’abattent sur nos murs Facebook ces derniers jours ne nous donnent pas l’envie de reprendre le travail avec un bon élan. On aimerait un flirt, on aimerait une vie sur Mars, n’importe quoi pour oublier l’affreux anniversaire du 7 janvier… Hiberner. Encore. Mais pour revenir à quoi ?

En discutant avec des amies, ce qui était une évidence pour moi s’est révélé être en fait un réflexe méconnu, alors je me lance : parlons de dessous et même de dessous coordonnés tant qu’on y est.

Plafond de verre, leaky pipeline… Des images pour exprimer des faits. Vous savez certainement que les femmes n’atteignent pas, statistiquement, autant de succès que les hommes dans le travail. Au fur et à mesure que l’on monte dans la hiérarchie, tous secteurs confondus, on rencontre de moins en moins de femmes. Le plafond de verre existe réellement et nous ne savons plus comment faire. Nous : hommes, et femmes. Nous tous. Les femmes cherchent à compléter toujours davantage leurs domaines d’action. Famille, relations amoureuses, travail, … Aucun territoire n’est censé

Quels sont vos fondements ? Non, non. Je ne dis pas “Quels sont vos rêves ?” ou encore moins “Que faites-vous dans la vie ?”. Je demande : quels sont vos fondements ? Votre milieu d’origine Avez-vous beaucoup voyagé, beaucoup vu, beaucoup rencontré de gens différents ? Même dans ce cas, il est probable que vous ayez retenu la part qui rejoint celle de votre contexte familial. En général, nous restons des enfants loyaux : nous avons grandi dans un milieu et peinons à nous en détacher. Ce n’est ni

Un roman feel-good, actuel, court et très rythmé.
Idéal pour passer le week-end avec des personnages qui vous rappelleront
certaines de vos connaissances.

Tous les profils se présentent lorsqu’on reçoit une demande de création de logo. Personnellement, je retrouve essentiellement ce type de profils, de la demande de devis écrite en 8 secondes … à la réalisation concrétisée dans le cadre d’un collaboration heureuse et fructueuse. Voyez l’infographie des comportements.

C’était la première fois que j’écrivais un communiqué de presse qui ne parle pas de quelqu’un d’autre. La première interview à laquelle j’allais répondre personnellement, pour parler du programme de coaching à distance de Bloomday. Quelle étrange sensation : partager son propre projet, parler de soi. Je n’ai pas pu m’empêcher pourtant de parler d’Elles, mes manageuses énergiques, mon équipe indépendante.

Il a fait très chaud il y a 15 jours, vous savez ? Quand Facebook était d’un ennui sidéral, avec ses photos de jardin ensoleillé ou de lunettes de soleil sur table de terrasse. Puis, la pluie s’est imposée. Puis le beau temps est revenu. Et maintenant, c’est juillet : c’est canicule ! Comment allez-vous vous habiller ? Choisissez vos couleurs Si vous avez déjà constaté que le vert pomme vous donne une mine de courgette malade, j’ai une bonne nouvelle : vous êtes déjà initiée à l’analyse couleur !

1 2 3 4 5 8 Page 3 of 8