« Entouré de quelques amis plus ou moins fiables, Laurent, quadragénaire marié et papa d’un jeune garçon, va devoir apprendre à faire des choix par lui-même. » Le silence nécessaire est mon premier roman, et il vous explique comment foirer sa vie amoureuse grâce aux bons conseils de ses proches.

L’histoire

Laurent, quadragénaire marié et papa d’un jeune garçon aime la simplicité de son quotidien. Il va cependant être obligé d’aller au-delà des apparences. Désemparé, il doit lutter pour se détacher de l’avis de ses amis, plus ou moins fiables, pour apprendre à s’écouter et prendre ses décisions seul : sa vie amoureuse en dépend.

A propos du livre

Un roman feel-good, actuel, court et très rythmé.
Idéal pour passer le week-end avec des personnages qui vous rappelleront
certaines de vos connaissances.
Ce roman vous fera voyager entre l’évidence des sensations et le chaos des émotions
.

Achat en librairie (version papier) : 9,00€

Retrouvez Le silence nécessaire en version papier en librairie (Prix conseillé : 9 euros)

à Marche-en-Famenne, à la magnifique librairie Livre’s, Avenue de France, 9, 6900 Marche-en-Famenne.

le silence nécessaire

à Dinant, chez Dlivre, 67A rue Grande, 5500 Dinant.

 

Achat en ligne (version électronique) : 3,99€ :

iTunes : sur votre iPad   *   Amazon : sur votre kindle
Kobo : sur votre Kobo   *   Google : voilà pour Google

Les thèmes abordés

Ce récit écrit à la première personne nous emmène au cœur de la vie amoureuse d’un quadragénaire
habitué à laisser le temps décider pour lui, ou à suivre les conseils – plus ou moins avisés – de ses proches.
Cette histoire nous parle de l’influence de notre entourage sur notre vie, et des raisons parfois
peu avouables qui poussent nos amis à nous conseiller un chemin plutôt qu’un autre.
Avec une certaine légèreté, l’histoire évoque aussi nos petits arrangements avec nous-mêmes,
et les croyances qui guident nos vies, surtout quand on ne mesure plus la chance d’avoir ce que l’on a.

Quelques commentaires de lecteurs :

« Un condensé de tranches de vies sans jugement, juste la réalité de nos vies amoureuses. Pas de princes ou de princesses mais des être humains. Une façon de prendre de la hauteur et de ne pas se sentir seul(e) dans son histoire, simple ou compliquée. Ce livre se lit très facilement … le temps d’un voyage ou d’un bain de soleil. »

« Dans ce livre, des personnages attachants et un rythme très prenant : vous ne pourrez plus le lâcher ! Virginie De Lutis nous montre que la simplicité de l’amour est en fait complètement contredite par la complexité des rapports amoureux . Un roman très moderne. »

« J’ai adoré. Je l’ai lu d’une traite. Un roman actuel, drôle, émouvant, où chacun(e) se reconnaîtra dans les aléas de la vie amoureuse. Et qui passe également un message important : la seule personne à écouter, c’est vous-mêmes, peu importe l’avis des « conseilleurs qui ne sont pas les payeurs ». Bref, augmenter l’estime de soi-même afin de mieux se connaître et de mieux cerner ses besoins, ses envies, est capital dans notre monde si tourneboulé.. »

« En deux mots : très bien. Très bien, parce que j’ai lu quasiment d’une traite, j’ai été captivée, ce qui est essentiel. Très bien, parce qu’il y avait des petits points qui me chipotaient au début et qui se sont éclaircis au fil de ma lecture. Très bien parce qu’il y a une jolie surprise, une intrigue. Très bien parce c’est fluide et cohérent, équilibré. »

« J’ai beaucoup aimé les protagonistes, on les sent très vivants et on s’y attache de plus en plus tout le long du livre. J’ai aimé aussi le rythme des phrases et des chapitres qui s’écoule avec aisance. .. Merci pour ce bon moment passé avec de nouveaux copains. »

 

Le petit plus : si vous visitez Saint-Gilles (Bruxelles), vous pourrez le lire sur le Parvis
qui tient lieu de décor à ce roman de quartier au cynisme doux et intimiste.

saint-gilles le silence nécessaire

Extrait :

Jan a toujours eu le truc avec Elise. Peut-être que quand quelqu’un est votre exact opposé, la fascination opère jusqu’à l’endormissement. Elise éclate de rire quand il lui assène sa parade fatale, la caresse du petit doigt sur la joue.

Je tente de rapatrier les fruits au salon, la zone me paraît sans risque.

J’arrive près d’Eva, qui chipote son verre en regardant dehors.

– Je vous ai vue à la fenêtre l’autre soir.

– Ha, je ne savais pas si c’était vous ou votre femme.

– On n’est pas mariés.

– Ha pardon, votre compagne.

– Enfin si, on est mariés. Mais elle ne voulait pas.

– D’accord.

« Eeeeet c’est un démarrage en force pour Laurent qui se tire une balle dans le pied sur les deux côtés du terrain. Le jeu vient à peine de commencer et la partie devrait être tendue. »
Oui. J’ai un petit commentateur intérieur qui m’indique régulièrement où en est ma situation personnelle.

le silence nécessaire

Page Facebook : facebook.com/lesilencenecessaire

Liens vers l’ebook Le silence nécessaire (Comment foirer sa vie amoureuse grâce aux bons conseils de ses proches) :

(Achat en ligne : 3,99€) :

iTunes : Cliquez ici pour lire mon roman sur votre iPad 🙂

Amazon : C’est ici pour lire mon roman sur votre kindle 🙂

Kobo : Cliquez pour découvrir mon roman sur votre Kobo 🙂

Google : Et voilà pour Google 😉

Biographie :

Formée à la Narration graphique, à l’École de Recherche graphique (Bruxelles), Virginie De Lutis a commencé sa vie professionnelle au sein de Escales des Lettres, association littéraire dirigée par Francis Dannemark.
Ses textes sont publiés dans des anthologies éditées par les Éditions Le Castor Astral. (Escales littéraires d’automne, Poète toi-même, Couleurs femmes)
Son parcours professionnel l’a amenée à exercer des activités variées, dont entre autres l’assistance à la gérance de la fameuse Brasserie Verschueren (Saint-Gilles, Bruxelles) : cette expérience humaine et de quartier a nourri son premier roman, Le silence nécessaire – Comment foirer sa vie amoureuse grâce aux bons conseils de ses proches.
Elle vit depuis un an avec sa famille à Marche-en-Famenne, où elle continue d’écrire des paroles de chansons et de collaborer à la création de spectacles et de livres pour le jeune public (Les Déménageurs, Léon accordéon, Adeline Plume et son orchestre).
Aimant toujours nourrir son quotidien d’expériences humaines, de mots et d’images, elle exerce parallèlement les métiers de graphiste, rédactrice, de life coach, et d’auteur.