Porter du noir est vulgaire

Sauf sur Audrey Hepburn… Bon, d’accord, pas toujours. Parfois c’est même très élégant. Mais l’idée est que le noir n’est pas la solution à tous vos problèmes de vêtements. Voyons ça ensemble.

Le noir amincit

Faux ! Essayez de mettre une robe au tissu léger, très moulante, très courte, sur vos éventuelles rondeurs : ça ne marchera pas. Ce qui amincit, c’est l’étude de votre silhouette, et l’adaptation de vos vêtements à votre morphologie. Ce qui marche le mieux sur les silhouettes, ce sont des formes qui harmonisent les courbes de votre corps. Le noir, lui, engloutit vos courbes dans un gouffre sans couleurs, sans vie, et sans relief. Buuuuuh : on n’aime pas !

Le noir c’est facile

Oui, ça c’est vrai. C’est tellement facile que vous pourriez sortir dans un sac poubelle noir : étanche, résistant, moins cher que la création d’une grande boutique. Mais là aussi, vous voyez bien que nous ne tenons pas un argument massue en évoquant la facilité.

Le noir ça va à tout le monde

Hé bien non ! Le noir va à certaines femmes, et les autres ont pris l’habitude d’en porter sans vraiment regarder l’effet que cela a sur leur mine. La théorie des couleurs peut être relativisée comme on veut, mais elle soulève quelque chose d’important. En effet, votre peau, vos yeux, vos cheveux, déterminent un profil colorimétrique qui peut être analysé. De cette analyse couleur (réalisée avec des tissus de drapage), vous retirerez une conclusion : le noir ne vous va peut-être pas aussi bien que vous le pensiez.

Petite note entre nous : adepte ou pas de la colorimétrie, vous apprendrez – en vous posant ces questions – à observer l’effet des couleurs sur vous. Vous pourrez ensuite observer l’effet des matières, l’effet des combinaisons de couleurs… Wouuuuuu ! Ca donne le vertige ! 😉

Le noir est vulgaire ?

En tout cas il est commun. Toutes les femmes qui portent du noir n’ont pas à ambitionner de devenir des clowns ambulants ! Je ne tiens pas à ce que nous ouvrions un chapiteau pour y monter un spectacle tout en couleur. Mais cela étant dit : nous nous privons de tellement de possibilités en ne portant qu’une seule couleur que cela nous nuit.

  • Parce que cela ne nous permet pas d’harmoniser nos silhouettes par le jeu des contrastes,
  • parce que nous nous fondons dans une masse informe et ne nous mettons pas en valeur,
  • parce que le choix du noir “comme tout le monde” nous empêche d’affirmer notre style.

Il serait dommage que toutes les femmes finissent pas ne plus porter que des chaussures, des manteaux, des tops noirs… Cela me rappelle cette période maudite où tout le monde se teignait les cheveux en acajou… Des clones !

Renoncez au “noir par défaut” et portez des couleurs en prenant conscience de votre morphologie et de ce que l’apport de couleurs révélera. Vous verrez que vous trouverez du plaisir à vous ouvrir à d’autres options. Et bon… Enfonçons les portes ouvertes : c’est quand même sympa, la couleur, non ?

Related Posts
mode-hiver-2018

Discussion about this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *