Soft skills incontournables

Soft skills incontournables

soft skills incontournables

Soft skills incontournables dans l’entreprise : dans ce monde qui change, les entreprises sont-elles prêtes à valoriser ces forces qui sont les vôtres ? Et vous ? Les identifiez-vous ?

Les softs skills et les hard skills

Les hard skills sont des compétences que vous pouvez apprendre et qui sont vérifiables. Pour les acquérir, vous suivrez un cursus scolaire, des formations en ligne, ou apprendrez en autodidacte. Par exemple :

  • maîtriser le japonais
  • créer des tableaux Exell d’enfer
  • concevoir un programme informatique

Tout cela s’apprend et est bien souvent mentionné dans un CV ou listé dans les prérequis exigés dans une offre d’emploi. Les soft skills par contre sont des compétences subjectives. Il est par conséquent difficile de les quantifier. Également appelées «compétences interpersonnelles», elles parlent plutôt de votre relation aux autres et de votre fonctionnement personnel.

On pourrait schématiser en disant que les hard skills sont liées à notre centre logique : le cerveau gauche. Les soft skills sont liées au cerveau droit, le siège de nos émotions. Les soft skills incontournables sont en quelque sorte le produit d’une série d’émotions précieuses ou de sensibilités que nous pouvons mettre à profit.

Une autre différence majeure est que dans ce monde qui change, dont la technologie ne cesse d’avancer : la capacité d’apprendre est devenue aussi incontournable que la connaissance en soi.

Aujourd’hui, nous vivons le temps de changement et d’innovation le plus lent
que nous connaîtrons dans l’avenir. Tout va s’accélérer.

Les hards skills sont à mettre à jour pour tout un chacun au fil du temps. La capacité à s’adapter à un environnement ou à apprendre de nouvelles logiques sont quant à elles des soft skills qui seront de plus en plus vitales pour l’entreprise.

Soft skills : une liste d’exemples

Voici quelques exemples de soft skills répertoriées comme incontournables dans le monde de l’entreprise. Peut-être qu’en la lisant, vous serez pris d’assaut par le même questionnement que moi… Lisez plutôt :

  • Communication interpersonnelle
  • Souplesse et faculté d’adaptation
  • Motivation
  • Compétences en leadership
  • Travail en équipe
  • Résolution de problèmes
  • Créativité
  • Éthique de travail
  • Flexibilité / Adaptabilité
  • Compétences interpersonnelles
  • Clarté
  • Confiance
  • Le respect
  • Empathie
  • La communication non verbale
  • Commentaires constructifs
  • La convivialité
  • Gestion de conflits
  • La coopération

  • Échange d’idées et ouverture 

  • La capacité d’être en médiation ou en négociation

  • Capacité d’analyse
  • Détermination

  • L’Inspiration et l’imagination

  • La Perspicacité

  • La capacité d’innovation et d’expérimentation

  • Engagement

  • Humour
  • Diplomatie
  • Humilité
  • Tempérance
  • Authenticité
  • Générosité

Avez-vous remarqué ? Toutes ces compétences douces sont généralement soit dans notre nature profonde, soit nous ont été acquises au fil du temps, avec l’expérience de vie. Si ces soft skills incontournables sont louées sur les réseaux sociaux, il est également étrange de constater à quel point elles ne sont pas au cœur du recrutement. Invitez un recruteur à prendre un café pour faire connaissance, avant de postuler pour une fonction. Vous constaterez que l’idée semble saugrenue ou inadaptée. Bien entendu, rencontrer quelqu’un prend du temps. Les recruteurs qui doivent trier des candidatures par dizaines ou centaines ne peuvent se permettre autant de café…

Il est remarquable de voir à quel point la vie nous arme de compétences douces. Mais ces expériences de vie ne sont pas facilement valorisables dans un CV.

Comment les valoriser en tant que collaborateur déjà employé ou lors de candidatures ?
Comment valoriser ces compétences incontournables et pourtant si facilement contournées ?
Nous en parlerons dans d’autres articles afin de proposer une classification et des outils que nous mettons en oeuvre lors de nos coachings d’équipe.

Heureusement, soyez-en sûr, il existe des moyens de valoriser l’expérience de vie et ces compétences douces. Pour ce faire, il faut les traduire en arguments objectifs et concrets, afin de rassurer les recruteurs et employeurs. Ces techniques sont bien entendu authentiques et éthiques.

Team Building

Les soft skills incontournables

Les soft skills incontournables sont celles que vous avez pu acquérir grâce à votre expérience de vie ou qui vous ont été fournies à la naissance : elles font toutes partie de votre système. Vous avez acquis ces compétences par essais, par erreurs, malgré vous parfois. Une fois identifiée, chacune d’entre elles peut se traduire par une façon d’exécuter une hard skill, de la compléter ou l’enrichir. En effet, les personnes ayant de bonnes soft skills identifient les comportements appropriés. Ils savent aussi comment générer ces comportements et ce, de manière très efficace. Dans les fonctions commerciales par exemple, l’empathie, l’écoute et l’ouverture sont les clés de la construction d’une belle relation. Ajoutez la motivation à apprendre et vous êtes un commercial en puissance (en devenir, en tout cas).

Les profils atypiques et leurs compétences oubliées

Les profils atypiques – tels que les mutlipotentiels – souffrent parfois de leur câblage interne : leurs softs skills disparaissent dans un flot d’informations qui leur feront oublier leur intuition, leur pensée en arborescence, leur facilité d’apprentissage des concepts… Les soft skills incontournables sont avant reconnues par le professionnel qui devra les mettre en valeur pour convaincre. Elles feront idéalement leur chemin chez un recruteur qui sera assez attentif pour les déceler. Mais toujours est-il que pour ces profils, l’étape d’identification et de valorisation des softs skills est bien utile.